Del Duca annonce son plan multipartite relatif aux changements climatiques

Jan 21, 20
Toronto - Steven Del Duca, candidat à la direction du Parti libéral de l’Ontario a annoncé aujourd’hui son plan multipartite relatif au changement climatique. C’est l’un des plans les plus ambitieux jamais envisagé en Ontario pour lutter contre les effets du changement climatique.

«Le changement climatique  est une situation urgente en Ontario. En tant que Premier ministre, je présenterai un plan d’action accéléré, non-partisan et axé sur les résultats afin de réduire les émissions de carbone le plus rapidement possible» a déclaré Steven Del Duca.

«Nous devons aider les Ontariens à mitiger les effets du changement climatique. De plus, nous devons aussi voir à ce que chacun de nous puisse agir.»

«Si les libéraux et les Ontariens me font l’honneur et le privilège d’être Premier ministre, j’entamerai l’implémentation de mon plan relatif au changement climatique dès les 100 premiers jours de mon mandat.»

Le plan multipartite relatif au changement climatique de Del Duca comprend:

La création du comité du Cabinet multipartite chargé de l’urgence climatique. Présidé par le Premier  ministre, ce comité du Cabinet sera composé par au moins un membre des quatre partis politiques existants à l’Assemblée ainsi que les ministres et sous-ministres des ministères pertinents.

L’introduction accélérée du Programme d’infrastructure pour les véhicules à émission zéro (VEZ). En tirant parti du programme d’infrastructure fédéral existant, ce programme doublera le financement alloué par le gouvernement fédéral afin de construire un réseau de bornes de recharge pour les VEZ dans les endroits publics partout en Ontario (tels que les arénas, les bibliothèques, les centres communautaires et les immeubles à logements multiples.) De plus, le programme doublera le financement accordé par le gouvernement fédéral pour l’initiative qui incite la construction de stations de ravitaillement sur les autoroutes ainsi que les stations de ravitaillement de gaz naturelle et d’hydrogène.

La plantation de 800M d’arbres partout en Ontario au courant des 10 prochaines années.
L’Ontario fera sa part à tenir la promesse du gouvernement fédéral de planter 2 milliards d’arbres au courant des 10 prochaines années. C’est faisable: 800M d’arbres sur 10 ans équivaut à 6 arbres plantées par année pour chaque Ontarien. Ce sera le plus grand programme de reboisement dans l’histoire de l’Ontario. Le gouvernement provincial travaillera en collaboration avec les municipalités, les groupes autochtones, les différents secteurs industriels, les propriétaires fonciers privés ainsi qu’avec le gouvernement fédéral afin de réaliser ce projet.

La création d’incitatifs financiers pour le Programme iZEV. En tirant parti du programme fédéral existant, ce programme doublera les incitatifs iZEV fédéraux. Ceci fera en sorte que les acheteurs qui sont admissibles de recevoir l’allocation maximale de 5000$ du fédéral, seront maintenant admissibles à une allocation totale de 10,000$ avec l’appui du provincial.

La mise sur pied du Programme de réduction de tarifs en matière de transport en commun de l’Ontario. Ce programme réduira les tarifs de 50% sur les déplacements en-dehors des heures de pointe partout en Ontario. Cette proposition incitera les banlieusards à emprunter le transport en commun durant des périodes moins achalandées, ce qui réduira la charge sur nos systèmes de transport en commun. 

La création du Programme d’infrastructure pour la résilience au changement climatique de l’Ontario. Ce nouveau programme doté de 100M appuiera les petites et grosses collectivités, les fermiers ainsi que le secteur privé afin d’adapter l’Ontario aux effets du changement climatique.

La création d’un nouveau curriculum éducatif sur le changement climatique en Ontario. Nous développerons un curriculum axé sur le changement climatique destiné aux élèves du primaire et du secondaire. Les élèves seront sensibilisés à l’importance de protéger notre environnement. Par ailleurs, ils en connaîtront davantage sur les nouvelles et prochaines carrières vertes qui sauront répondre à la crise climatique ainsi que d’en connaître davantage sur les façons dont nous pouvons réduire et mitiger les émissions de carbone sur une base quotidienne.

«L’avenir de mes enfants est la raison principale pour laquelle je veux devenir Premier ministre. Nous devons avoir une stratégie agressive relatif au changement climatique afin que l’Ontario redevienne un chef de file. En revenant de l’école, mes deux filles étaient terrifiées à cause du changement climatique. Elles sont horrifiées des effets engendrés sur notre planète - et avec raison.»

«Au courant des dernières semaines, nous avons pu constater que l’Australie brûle de façon historique. L’Ontario ne sera pas immunisé contre les effets relatifs au changement climatique. Nous constatons déjà des effets néfastes au sein de nos communautés.»

«Ce sont de grandes idées, mais je vous assure que ce sont des idées réalisables», conclut-il.

-30-