Del Duca présentera une Charte des droits du patient

Jan 14, 20
TORONTO – Steven Del Duca, candidat à la direction du Parti libéral de l’Ontario présentera une Charte des droits du patient s’il est élu chef du Parti libéral et Premier ministre de l’Ontario.

La Charte des droits du patients (la Charte) de Steven sera développée en collaboration avec les intervenants de la santé.  Elle créera de nouveaux outils pour aider le gouvernement à stimuler de meilleures performances et de pénaliser les échecs.

 Del Duca procédera aussi à la réembauche de l’Ombudsman des patients. Cette personne aura comme mandat de travailler de façon indépendante avec l’organisme, Qualité des services de santé en Ontario, afin de surveiller l’adhérence à la Charte. De plus, la relation de travail mènera à la diffusion d’un rapport annuel qui étalera les progrès, les failles ainsi que les solutions potentielles.

 L’ancien sous-ministre de la santé, Bob Bell appuie la Charte des droits du patient et déclare : <<La charte des droits du patient est la bonne approche pour livrer des services de santé centrés sur le patient.  Je donne mon aval à Steven car il connaît le système de santé ontarien et il sait comment l’améliorer. >>

<< Il est temps de donner le pouvoir aux patients. La Charte des droits du patient garantira en temps opportun, l’accès aux professionnels de la santé à chaque Ontarien, l’accès aux soins d’urgence, l’accès aux spécialistes, l’accès aux soins de santé mentale et de toxicomanie, l’accès à vos propres dossiers médicaux, et plus>> a rajouté Steven Del Duca. 

<<Nous avons une pénurie de travailleurs de première ligne. Il est primordial que nous implémentons les bonnes priorités de financement afin de stimuler des impacts positifs dans le système de santé.>>

<<Il est nécessaire d’avoir des soins intégrés qui sont centrés sur le patient.  Les solutions de Doug Ford dans le domaine de la santé ne sont que des slogans et des banalités. Les Progressistes Conservateurs de l’Ontario n’ont pas présenté de plans pour améliorer la qualité des soins.>>

Voici ce que la Charte des droits du patient entérinera :

Tenir votre santé entre vos mains. Steven travaillera avec les innovateurs du secteur public et du secteur privé afin de créer une suite d’applications qui permettra aux Ontariens d’accéder à des soins à partir d’un ordinateur ou d’un téléphone intelligent. Certaines applications pourraient servir à trouver des renseignements complets et exacts sur la santé, à recevoir de l’aide pour rentrer en communication avec les bons intervenants, à accéder aux dossiers médicaux ou pour visiter un docteur par vidéo.
 
Avoir accès à un médecin de famille ou à un infirmier(ère) practicien(ne) dans un délai de 24 à 48 heures selon le besoin peu importe où vous habitez. Steven travaillera avec l’Association médical de l’Ontario et autres associations professionnelles dans le domaine de la santé ainsi qu’avec les syndicats afin d’amorcer une stratégie de ressources humaines qui saura placer les praticiens là où ils sont nécessaires. De plus, Steven consultera les communautés rurales et du Nord afin d’identifier et corriger les failles dans l’accès aux services. Par ailleurs, il investira dans les technologies émergentes telles que les soins virtuels.

Recevoir les médicaments que vous avez besoin. Pendant que le gouvernement instaure un régime national d’assurance-médicaments, Steven travaillera avec ce dernier afin qu’aucun Ontarien soit obligé de défrayer de sa propre poche des médicaments que l’on juge nécessaires. Le plan serait de défrayer les coûts de tous les médicaments qui se trouvent sur le formulaire de médicaments provincial. Ceci est une grosse démarcation entre le plan du NPD qui promet de couvrir que 125 médicaments. Par ailleurs, il développera une stratégie sur les maladies rares et il travaillera avec le secteur de la recherche et du développement en matière de la santé afin de promouvoir l’Ontario comme destination attrayante pour de nouvelles thérapies.

Recevoir accès à des soins dans un délai raisonnable lors de visite à la salle d’urgence. En concert avec la communauté qui travaille au sein des hôpitaux et des salles d’urgence, Steven fixera des cibles significatives et réalisables qui permettront au patient de connaître l’étendue du temps qu’il doit attendre pour être évalué, traité, renvoyé à la maison ou admis à un lit d’hôpital.

Avoir accès aux soins spécialisés et chirurgicaux selon le besoin. Steven fixera des délais d’attente garantis pour voir un spécialiste et de recevoir des soins chirurgicaux quand on le juge nécessaire. Le temps d’attente commencera dès qu’un patient soit référé à un spécialiste afin de recevoir des soins. Steven fera les bons investissements pour assurer que nous avons assez de spécialistes et que notre capacité de prise en charge chirurgicale augmente afin d’atteindre nos cibles. Par ailleurs, il investira dans les technologies qui facilitera la tâche de surveiller et de mesurer les temps d’attente. 

Avoir accès à des soins compréhensifs en matière de santé mentale et de toxicomanie. Steven fera un investissement générationnel dans les services de santé mentale, y inclus le soutien et les services communautaires, les soins actifs et les soins en matière de toxicomanie. Les gens qui souffrent de dépendances recevront de l’aide lorsqu’ils le demandent contrairement à quand le système décide qu’il est prêt à les admettre. Par ailleurs, Steven élargira de façon significative, l’accès à la thérapie par le dialogue.

Recevoir vos informations médicales. Steven facilitera la tâche d’accéder à son propre dossier médical de façon numérique. Vous aurez besoin qu’un simple mot de passe et une connexion internet. Votre dossier médical vous suivra lorsque vous vous déplacez d’un établissement de soins à l’autre.

Recevoir des soins avec dignité ainsi qu’avec compassion tout en répondants à vos propres besoins. Steven s’assurera que les fournisseurs soient éduqués sur les besoins particuliers de différentes communautés. Steven s’assurera qu’on respecte le droit de chaque Ontarien de recevoir des soins avec dignité. Il augmentera l’accès aux soins adaptés culturellement. Par ailleurs, il investira pour appuyer la fertilité, accéder des moyens de contraception et de couvrir PrEP gratuitement.
 
Recevoir des soins intégrés qui mettent l’emphase sur vous. Steven rationalisera les processus de coordination de soins afin que vous ne soyez pas obligé de répéter la même histoire à différents fournisseurs. Les navigateurs du système et les coordonnateurs de soins primaires aideront aux patients à naviguer notre système de santé complexe. Les outils numériques et les nouveaux modèles de soins et de financements auront comme but de défoncer les barrières entre fournisseurs.
 
-30-