Steven's ideas for Ontario transit

The most important thing we can do for commuters is provide urgent relief, both to their commutes and their bank accounts, as soon as possible.

La version française suit.

Affordable Transit Action Plan (ATAP)

The Affordable Transit Action Plan would provide a 50% discount for off-peak fares in transit systems across Ontario, including the TTC and GO.

Peak periods would be defined by the transit systems and would be one hour in the AM and one hour in the PM, for a total of two hours on weekdays. Every other time on weekdays and all weekend and holiday transit would be considered off-peak.

ATAP would be funded by the provincial government, in partnership with GO and all of the municipally-owned transit systems across Ontario. And it would go hand-in-hand with a collaborative effort to modernize transit payment systems in an effort to better utilize technology to “price for demand” as is done in many other sectors today.

The provincial government would assist with costs associated with ATAP, which would be subject to good faith negotiations with affected municipalities. However, it is also anticipated that the accompanying spike in off-peak ridership would generate significant net new revenue for the transit systems involved.

Restoring $364M in annual funding to support transit province-wide

In 2018/19, 107 municipalities representing 92% of Ontario’s population received roughly $364M from the provincial government to support local investment in public transit. The annual amount transferred by Queen’s Park was set to double by 2021/22, but this planned increase was scrapped in Ontario Budget 2019. Under my transportation plan, this vital transit funding will be restored.

Critical Infrastructure Ownership Plan (CIOP)

Under the Critical Infrastructure Ownership Plan, the provincial government would launch urgent discussions with the City of Toronto and the Association of Municipalities of Ontario (AMO) regarding potential provincial uploading of key highways, roads and bridges currently owned and maintained by municipalities.

For example, this discussion would include a potential provincial upload of Toronto’s Gardiner Expressway and Don Valley Parkway, Windsor’s EC Row Expressway and Hamilton’s Red Hill Expressway (among others).

The province’s fiscal capacity combined with its expertise in transportation infrastructure maintenance positions it well to take on this challenge. And a potential upload will significantly lessen the burden of communities across Ontario that struggle to maintain these highways, roads and bridges which are critical to our economy and quality of life.

--

Plan d’action pour le transport en commun plus accessible

Le plan d’action pour le transport en commun plus accessible offrirait un rabais de 50% sur les tarifs hors du période hors-pointe dans les systèmes de transport en commun en Ontario, y compris les tarifs de la TTC et GO Transit.

Les périodes de pointe seraient définies par le systèm de transport en question et ne sera pas plus qu’une heure durant le matin et une heure pendant le soir, pour un total de deux heures pour chaque jour de travail. Tous les autres heures de la semaine et toutes les fins de semaine ainsi que les jours fériés serait considéré comme hors période de pointe.

Le plan sera un programme provincial en partenariat avec le transit GO ainsi que tous les municipalités qui ont un systèm de transport en commun. Cela se fera en conjonction d’un effort pour moderniser les systèmes de paiement du transport en commun afin de mieux utiliser la technologie pour fixer le prix de la demande, comme ce fait dans plusieurs secteurs d’aujourd’hui.

Le gouvernement de l’Ontario pourrait aider à couvrir les frais associés avec ce plan, ce qui sera l’objet de négociations avec les municipalités concernées. Toutefois, on prévoit également que l’augmentation de passagers hors période de pointe générerait de nouveaux revenus net pour chaque système de transports en commun concernés. Par conséquent, le coût total ne devrait pas être excessif.

La restauration d’un financement annuel de 364 millions de dollars pour soutenir le transport en commun à travers la province.

En 2018-19, 107 municipalités qui représentent 92% de la population de l’Ontario ont reçu environs 364 millions de dollars du gouvernement provincial pour soutenir les investissements locaux pour les transports en commun.

Le montant annuel transféré par Queen’s Park devrait avoir doublé d’ici 2022, mais cette augmentation prévue a été annulée dans le budget de l’Ontario de 2019.

Dans le cadre de mon plan de transport, ce financement essentiel pour le transport en commun sera rétabli.

Plan de propriété des infrastructures critiques (PPIC)

Dans le cadre ce plan, le gouvernement provincial lancerait des discussions urgentes avec la ville de Toronto et l'Association des municipalités de l'Ontario (AMO) pour déterminer comment la province puisse assumer la responsabilité de certaine autoroutes, ponts et routes qui en ce moment appartiennent et sont entretenues par les municipalités.

Par exemple, cette discussion inclurait si la province prendra en charge la responsabilité des autoroutes comme l'autoroute Gardiner Expressway, la Don Valley Parkway de Toronto, l’autoroute EC Rowe à Windsor et l’autoroute Red Hill a Hamilton, entre autres.

La capacité financière de la province, avec son expertise d’entretien des infrastructures de transport lui permet d'être bien placé pour relever ce défi.

De plus, un transfert de control réduira considérablement le fardeau des communautés Ontariennes qui éprouve des difficultés à entretenir ces autoroutes, routes et ponts qui sont essentiels à notre économie ainsi que notre qualité de vie.